La Blogosphère BD

Définition

Wikipédia nous donne comme définition: “Une blogosphère désigne indifféremment un ensemble de blogs ou l'ensemble de ses rédacteurs. L'expression “la blogosphère” désigne ainsi l'ensemble de tous les blogs. Le terme blogosphère peut être qualifié et on pourra [donc] parler de la blogosphère francophone, sportive, etc.”

Ainsi donc, la Blogosphère BD désigne l'ensemble des Blogs et des rédacteurs qui utilisent la BD comme moyen de communication, au contraire des blogs écrits.

Chronologie

Les débuts

Au début des années 2000 l'internet 1.0 permettait déjà depuis un moment à n'importe qui de créer son propre site. Pourtant cela nécessitait un minimum de connaissance en programmation HTML, dans la mise en ligne, etc. Ce n'était donc pas à la portée de tout le monde. Par leurs facilités d'installation et d'utilisation certains outils du web 2.0 comme le Blog ont ouvert la voie à une publication plus massive. Avec l'outil Blog notamment, des particuliers qui dessinaient dans leur coin ou sur leur site se voient offrir la possibilité de poster ce qu'ils veulent, quand ils veulent, en temps direct et surtout une possibilité de communication à double sens avec l'apparition des commentaires.

Comme beaucoup d'autres blogosphères et réseaux sociaux, la blogosphère BD est née de la rencontre d'un nombre restreint d'internautes désirant partager leur quotidien. Ceux-ci utilisaient une des premières plateforme de Blog, nommée 20six. Parmi les fondateurs de la blogosphère BD on peut citer Laurel, Mélaka et Cha ou encore Gio et Ryoga.

Il est intéressant de noter qu'aucun d'entre eux n'était auteur d'album BD et, voir même, ne connaissait rien au monde de la BD. Le but de ces blogs était donc plus proche de celui d'un journal de bord ou d'un journal intime.

L'évolution

Avec l'évolution d'Internet et de ses techniques, une multitude de plateformes de blogs sont apparus, toujours plus simple. Avec toujours plus d'auteurs de blogs pour enrichir la blogosphère, elle touche un public toujours plus large.

L'année 2005 voit la création du Festival des Blogs BD et webcomics (ou Festiblog). Voulu par les auteurs de blogs BD comme un lieu de rencontre, il voit une affluence inattendue du public grâce notamment à une forte publicité de la part des médias. Et chaque année l'affluence se fait plus importante (plusieurs milliers de visiteurs en 2008).

Aujourd'hui

Aujourd'hui, la 4ème édition du Festiblog rassemble plusieurs milliers de visiteurs et une centaine de bloggeurs y sont invités pour faire des dédicaces. Les blogs les plus visités, eux, font état d'environ 50 000 visiteurs uniques par jour.

Certains bloggeurs ont vu leur blog édité par des maisons d'édition. Et des auteurs de bandes dessinées à succès se lancent dans la création de blogs pour promouvoir leurs futurs albums ou juste dans l'optique de communiquer avec leurs publics.

Les principaux Bloggeurs

On compte parmi les bloggeurs les plus connus:

  • Boulet
  • Pénélope Jolicoeur
  • Martin Vidberg
  • Ryoga
  • Gally
  • Trondheim
  • Frantico

Il est intéressant de noter qu'ils ont tous des parcours différents, ce qui se ressent dans leur utilisation du Blog.

Boulet est un auteur de BD qui publie des albums depuis 2001. Dans son unique blog, il décrit des scènes de la vie quotidienne, réelles ou fictives. Outre ses albums, son Blog est lui même publié en papier.

Pénélope JolieCoeur est une “superstar” du Blog BD. Elle utilise le blog comme “défouloir” en y racontant, comme dans un journal intime, ses expériences de vie. Publiée par une maison d'édition et sollicitée pour des illustrations, elle y publie aussi ses travaux et ses projets. A noter son utilisation toute particulière de l'outil Blog dans un but caritatif. En effet, elle a monté le blog Mon beau Sapin en partenariat avec Orange afin que le nombre de visiteurs soit comptabilisé et transformer en don reversé à la Croix Rouge. Tous les grands noms du blog BD offrent ainsi une ou plusieurs planches au Blog afin de faire venir un maximum d'internaute.

Martin Vidberg est un ancien professeur des écoles. Son 1er blog, racontant les aléas d'un professeur des école remplaçant, a été publié et il propose aujourd'hui une vision décalée de l'actualité avec son Blog “l'actu en patate”.

Ryoga, lui, n'est pas un auteur publié et ne cherche pas à l'être. Son blog lui permet de raconter ses histoires et de voir la réaction des lecteurs.

Gally est également une bloggeuse qui a été publiée. Elle utilise certains de ses blogs pour sa promotion (certains ne sont créés que dans un but éditorial) alors que d'autres son purement personnels et intimes.

Trondheim est un célèbre auteur de bande dessiné. Sur son Blog, il publie les dernières planches des “petits riens de Lewis Trondheim”, ses derniers albums personnels. Son blog a pour particularité d'effacer les archives au fur et à mesure.

Frantico est, lui, un peu particulier. Il est le parfait exemple de l'utilisation du blog BD à des fins de “buzz” en vue d'une publication. En effet, le 1er janvier 2005 apparait sur un blog une planche relatant l'histoire d'un personnage et, plus particulièrement, de sa journée du 1er janvier. Chaque jour, durant 6 mois, une nouvelle planche, signée Frantico, était publiée. Dans le cercle du Blog BD, le bouche à oreille fonctionnait à la perfection et des suppositions étaient lancées sur l'identité de ce mystérieux Frantico, inconnu jusqu'alors. Puis, après 6 mois, l'annonce fut faite de l'édition des planches en album et de l'identité de Frantico, qui n'était autre que Lewis Trondheim.

Le rapport entre Blog BD et BD.

Le rapport entre les Blogs BD et la Bande Dessinée n'est pas aussi simple qu'il y parait. En effet, pour beaucoup, le Blog BD n'est qu'un outil utilisé par de jeunes auteurs pour se faire connaître des maisons d'édition et ainsi être publié. Pourtant, cela est loin d'être le cas.

Bon nombre des auteurs de Blogs BD, notamment les “pionniers”, voient leur blog, son enrichissement, et son évolution, comme un passe temps. Ils mènent leur vie à côté, ont un travail totalement différent parfois… et postent sur leur blog comme on se mettrait à peindre ou à jouer du piano. Pourtant, de plus en plus fréquement, le blog est utilisé dans d'autres buts. Certains auteurs de blogs sont publiés, leur blog n'est donc plus seulement un journal intime mais aussi une vitrine pour annoncer leurs projets ou la sortie de leur album. De même, certains auteurs de BD professionnels créent leur blogs, pour promouvoir leur album, dans des buts de recherches artistique, etc.

Cette évolution se ressent fortement lors du Festival des Blogs BD où de plus en plus d'auteurs à succès, devenus bloggeurs à succès, sont invités. Le public vient alors pour faire dédicacer leurs albums et non plus forcément leurs blogs. Ainsi le Festiblog se transforme peu à peu en un “Festival de la BD d'Angoulême bis” où serait invité des auteurs de blogs.

On voit donc que la relation entre le monde de la BD et le blog BD, bien que lointaine au départ, tend à se resserrer au fil du temps, la frontière entre les deux devenant toujours plus difficile à apprécier.

L'influcence des Blogs BD

Qu'est ce que l'influence des blog?

Les blogs ont une véritable influence dans la mesure où ils permettent de toucher un large public. En effet, ils permettent un accès à la fois rapide, facile et peu coûteux au monde de la BD. Il permet donc une sorte de banalisation ou de vulgarisation de la BD qui n'est, dès lors, plus réservée à une élite fermée.

Par ailleurs, l'apparition des blogs remet en cause la forme papier des BD ; ils sont une alternative au support papier qui jusque là était exclusif. On peut donc se demander si le blog n'apparait pas comme une nouvelle forme de support pour les BD.

Qui est influent?

La plus simple et la meilleure façon de se rendre compte de l'influence des blogs BD est d'étudier attentivement le classements wikio des blogs francophones. En effet, à partir d'une méthode de calculs qui lui est propre (nb. de visiteurs/j., recensement, etc.) ce classement recense les blogs dans l'ordre décroissant de leur influence.

Ce classement est mis à jour mensuellement; il est donc est amené à changer. Lors de la parution de cet article, il était le suivant:

Il est intéressant d'analyser ce classement. En effet, il est composé au 4/5ème de blogs personnels, comme celui de Boulet ou de Gally. Mais, des sites collectifs sont aussi présents comme celui de 30 jours de BD ou celui du Festiblog.

L'influence des blogs BD est si importante, que le premier représentant de la blogosphère BD arrive en 41 position. C'est un indicateur fort de l'intérêt que porte les internautes à cette blogosphère.

Pourquoi eux?

La question se pose. Quelles peuvent être les raisons qui amènent un blog BD à être plus influent qu'un autre? En fait, les réponses sont multiples et sont toutes aussi bonnes pour les autres types de blogs, à quelques exceptions.

Les raisons principales sont sans doutes la régularité des mises à jour, qui incitent les internautes à visiter souvent le site, son intérêt artistique et éditorial qui amène les lecteurs à dire qu'ils aiment ce qu'ils lisent, mais aussi, et surtout, les thèmes abordés dans les dessins. En effet, il est intéressant de voir que la majorité des blogs personnels les plus suivis traitent des petits évènements de la vie courante, très ancrés dans la vie d'aujourd'hui. Ainsi, le lecteur peut aisément se projeter et se comparer aux personnages (et donc à l'auteur). Comme pour les sitcoms télévisés, le public se passionne pour les blogs et les suis impatiemment.

Une spécificités française?

Bien qu'une bonne partie des Blogs BD soit française, ce n'est pas à proprement parler sa spécificité. En effet, la blogosphère se développe aussi en Belgique, berceau de la bande dessinée. Aussi peut on qualifier la blogosphère de francophone. D'autres types de bande dessinée existent et se développent sur des sites étrangers. Par exemple, les Webcomics aux Etats-Unis, existent depuis bien plus longtemps que les Blogs BD francophone. De même, il se développe une forme de BD différente en corée, avec des dessinateurs comme Doha Kang et son phénomène Catsby. Mais ces auteurs utilisent d'autres outils que le blog, plus proches de la bande dessinée classique.

Voir aussi

ressources/web2.0/blogosphere_bd.txt · Last modified: 2013/06/16 22:51 (external edit)
 
 
Creative Commons License Powered by PHP Valid XHTML 1.0 April